Ma situation

Chaque situation personnelle engendre des besoins et des objectifs patrimoniaux différents. De même, elle entraîne des conséquences sur le plan financier, fiscal et juridique.

Les phases de vie

Au cours de votre vie, votre situation personnelle connait généralement 3 grandes phases : la phase de constitution, la phase de développement et la phase de stabilisation et de transmission.
Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques des différentes phases de vie et leur incidence sur la gestion de votre patrimoine.

1. La constitution de patrimoine

Entre 20 ans et 45 ans, votre situation évolue progressivement pour vous permettre de constituer un patrimoine. Cette période se caractérise par :
  • Une hausse de vos revenus, due l’amélioration de votre situation professionnelle.
  • Des charges familiales importantes (éducation des enfants, accession à la propriété, etc.).
  • Un faible niveau des revenus procurés par votre patrimoine.

Pendant cette phase, vous pouvez démarrer la constitution d’une épargne de précaution et acquérir un bien immobilier en utilisant l’effet levier du crédit. 

2. La phase de développement

Ensuite, entre 40 et 65 ans, l’évolution de votre situation vous permet de développer votre patrimoine. Pendant cette période, vos revenus professionnels augmentent et vos charges familiales baissent. Ce qui induit une plus forte pression fiscale. Votre patrimoine peut s’accroître, si vous bénéficiez de donations de la part de vos parents.
Cette phase est souvent mise à profit pour :

3. La stabilisation et la transmission

A partir de 65 ans, votre patrimoine ne s’accroît plus. Parfois, les revenus de votre patrimoine permettent de compenser la baisse des revenus professionnels, suite à votre départ en retraite.
En outre, des charges supplémentaires surviennent : entretien du patrimoine immobilier, frais de dépendance, etc.
Cependant, vous pouvez bénéficier d’héritages. Car, de nos jours, on hérite le plus souvent à l’âge de la retraite.
A ce stade, vous êtes parfois conduit à réorganiser votre patrimoine. Notamment, en réorientant votre capital financier pour percevoir des revenus complémentaires et/ou des rentes viagères.
Enfin, entre 65 et 75 ans et selon votre situation personnelle, c’est l’occasion de prévoir et d’organiser votre succession par les moyens suivants :

Liens utiles ...

  • ANACOFI-CIF – Association Nationale Des Conseils Financiers : www.anacofi.asso.fr
  • CNCGP – Chambre Nationale des Conseillers en Gestion de Patrimoine (ex CIP) : www.cncgp.fr
  • CNCIF – Chambre Nationale Des Conseillers En Investissements Financiers : www.cncef.org
  • LA COMPAGNIE DES CGP-CIF- La Compagnie Des Conseils En Gestion De Patrimoine – CIF : www.lacompagniedescgp-cif.fr
Retour haut de page